ASSOCIATION INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT
                                         DE L'ENSEIGNEMENT AU VIET NAM ( AIDEV )

 

COOPERATION AVEC VINH LONG

 

C’est le programme le plus extensif que l’AideV a eu avec ses partenaires vietnamiens auquel l’ensemble de tous les membres de l’Association a contribué. Il a bénéficié de l’apport important , financier et autres, de l’Institut Universitaire de Technologie ( IUT ) de l’Université de Paris-Sud d’Orsay et plus tard, de l’IUT d’Amiens et aussi une subvention du Ministère des Affaires Etrangères français ( MAE ).

L’Histoire.

L’histoire a commencé en 1999 avec un mél du directeur en exercice de l’IUT d’Orsay, Michel Pedoussaut, devenu plus tard membre actif de l’AideV, a envoyée à l’Association. Ayant un élève qui voulait faire un stage de 2è année au Viet Nam, notre ami Michel a fouillé sur l’internet et a trouvé le site de l’AideV. Il était alors dirigé vers notre ami Do Dang Giu, alors chercheur de la même université. C’est ainsi que le contact a été établi.

En fait, Michel était en ce moment-là non seulement directeur de l’IUT d’Orsay mais également président de Association des Directeurs des IUT français. Il  exprimait l’idée que le système des IUT français qui a été un succès en France et a également été implanté avec succès dans quelques autres pays du tiers-monde ( Mexique, Argentine, Maroc … ) pourrait être adapté au Viet Nam. Il cherchait une ville du Viet Nam comme point d’essai pour implanter ce programme. La coincidence voulait que, au même moment, notre amie Nguyen Thi Phuong, membre fondatrice de lAideV, séjournait au Viet Nam. Elle avait reçu de la ville de Vinh Long, une demande de l’aide pour rénover et développer son Ecole Supérieure Communautaire ( ESC ) . C’est ainsi que, grâce à l’AideV, un lien de coopération a été noué entre la ville de Vinh Long et l’IUT d’Orsay.

Lancement de la coopération

Michel Pedoussaut a fait un voyage rapide à Vinh Long, a signé un mémorandum de coopération entre l’IUT d’Orsay et l’ESC et a invité une délégation de la ville de faire un voyage en France. C’est ainsi qu’en Mai 2000, une délégation composée de cinq personnes et conduite par Mme Dang Huynh Mai, en attente de devenir vice ministre chargée de l’éducation, est arrivée en France. Cette visite a été rendue possible grâce :

-         au soutien financier de l’IUT d’Orsay qui prenait en charge la totalité des dépenses locales de la délégation, cette dernière prenant à sa charge les billets d’avion ;

-         au soutien logistique important des membres de l’AideV.

Pendant deux semaines, la délégation  a eu des entretiens avec les différents chefs de département de l’IUT, avec le président de l’université de Paris-Sud. Elle a pu visiter les laboratoires d’enseignement de l’IUT, une usine de traitement d’eau de la région d’Ile de France. Pour terminer la visite, elle a signé un accord de coopération avec les IUT d’Orsay, d’Amiens et de Senart-Fontainebleau selon lequel ces instituts apporteraient leur aide pour transformer l’ESC en un établissement de type IUT.

Les acquis.

L’inauguration de la nouvelle ESC de Vinh Long a eu lieu en Février 2003 en présence de plusieurs délégations, celles d’ Orsay et d’Amiens évidemment,et de représentants plusieurs ESC du Viet Nam, celles de la région de Mékong et aussi de la grande ville de Hai Phong au nord du Viet Nam. Suite à cet ouverture, l’ESC de Vinh Long a bénéficié des apports suivants :

-         une invitation pour deux jeunes gens ( Thien et Phuc ) de venir faire un stage de deux mois à Orsay, dans le Laboratoire de traitement d’eau de l’IUT.

-         une invitation à Melle Linh de venir faire un  stage de deux mois à l’IUT d’Amiens.

-         Un programme de prêts d’étude accordés par l’AideV. Ces prêts sans intérêt de deux millions de VN dongs chacun ont été accordés à 12 élèves la première année ( 2004 ) et 24 élèves les années suivantes. Ls bénéficiaires signent une promesse sur honneur de les rembourser à la sortie de l’école dès qu’ils auront trouvé du travail, à raison de 5% au minimum de leurs salaires. Ce programme est prévu de se terminer en 2008.

-         L’AideV a obtenu en outre une subvention du Ministère des Affaires Etrangères francais de 5000 € ( 90% seulement ont été versés ) pour la rédaction et la traduction de documents pédagogiques. Ce projet est entièrement réalisé à la date de  Septembre 2005 .